fbpx
téléphone

+33 752 12 2623

E-mail

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

Littéralement, cette plante porte le nom suivant ashwa gandha : qui sent le cheval, qui donne la vigeur d’un cheval.

Nom Ashwagandha, ginseng indien, ou la cerise d’hiver, de nom latin Withania Somnifera de la famille des Solanaceae.

Classifiée comme une plante réjuvénative ou adaptogène et sédative, elle permet un accroissement la longévité du corps physique. Ashwagandha peut être considérée comme une plante tonifiante.

Description botanique : arbuste ligneux qui grandit de 1,2m à 1,5m sur les décharges. Les racines sont robustes et charnues d’un brun blanchatre. Avec la tige, des feuilles simples ovales pétiolées, alternées autour de la tige. Elle a des fleurs plus petites, vertes ou jaunes lubrifiées, lobées en cymes ombellées à 0,5cm.  Les fruits ovoïdes petites sont une espèce de baie rouge, orangé à maturité enfermée dans le calice, les graines sont jaunes.

 En Inde cette plante est cultivée des états secs (Gujarat, Rajasthan, Madhya Uttar Pradesh).

Elle fait partie de la materia medica de l’Ayurveda.

Pour le texte de Charaka Sahmita, elle appartient aux groupes suivants :

  • Balya qui donne de la force,
  • Brihana qui nourrit le corps.

Caractéristiques ayurvédiques d’Ashwagandha

  • Goût : amère, astringent.
  • Qualités : léger, onctueux.
  • Energie : chauffante.
  • Métabolite : piquant.
  • Action sur les doshas : équilibre vata et kapha.
  • Ses actions sur le corps sont nourrissante, aphrodisiaque, réjuvénatif.
  • Parties utilisées : les racines, l’alcalin à partir des racines.
  • Autres parties utilisées : la tige, les baies vertes, les fruits, les graines et l’écorce.
  • les fleurs astringentes en goût, elles sont dépuratives, diurétiques et aphrodisiaques.
  • Les feuilles sont amères en goût, et particulièrement utiles en cas de fièvre.
  • Les graines sont utilisées dans le traitement des parasites indésirables.

Activité et actions d’Ashwagandha :

Son nom latin indique des propriétés sédatives : somnifera, tout comme le pavot (papaver somniferum).

Ashwagandha est également utilisée pour l’augmentation de la potence sexuelle, c’est ainsi une aide précieuse dans les cas d’infertilité féminine et masculine puisqu’elle permet une augmentation du nombre de spermatozoïdes.

Dans l‘ethnomédecine, on retrouve l’utilisation des racines pour les coups de froids et les frissons ou pour restaurer la tonicité de l’utérus après une fausse couche ou encore en post-partum pour une femme qui vient d’accoucher.

En infusion, la racine d’Ashwagandha s’utilise aussi dans les cas d’asthme, et de plus l’Ayurveda l’utilise comme sédatif, hypnotique ou les cas de névroses anxieuses, excellent anti-inflammatoire, tumeurs et rhumatismes.

Les fruits et les graines sont diurétiques et s’utilisent comme coagulant du lait pour faire du fromage. On pourrait le comparer au caille lait.

Selon l’Ayurveda les indications  sont les suivantes :

  • infertilité,
  • dyspnées, (sous forme d’alcalin),
  • syncope, perte de conscience,
  • épilepsie,
  • cachexie,
  • syndrome maniaque et psychoses,
  • émaciation,
  • hémorroïdes,
  • les carboncles chez les diabétiques :
  • les tumeurs,
  • l’inflammation des gang lions lymphatiques, les fistules in ano, les ulcères sur les parties génitales,  les désordres de type vata rakta.
  • Les problèmes de désordres de la peau, vitiligo, fractures, raideurs sacro-lombaires, les sciatiques, les resserrements de la mâchoire, raideurs articulaires dans les genoux, les désordres de l’appareil génital féminin, les abcès.
  • Anti-inflammatoire, anti-arthtrite, cardio-protectrice, tranquillisante du type sédative, hypoglycémiante, thyro-protectrice.

l’Ashwagandha constitue un excellent remède dans les cas de cancer et de croissance des cellules malignes. Il s’agit d’une des plantes les plus utiles du système de médecine traditionnelle indien.

Composition chimique d’Ashwagandha :

les alcaloïdes : ashwagandhine, cuscohygrine, anahygrine, tropine.

les lactones stéroïdes, les withanolides, il semble que la majorité de l’activité de la plante soit re liée à ces lactones stéroïdes.

De plus dans les racines il y a 18 acides gras, des beta sisterol, polyphenols, phytosterols, les alcaloïdes qui contiennent de la withanine, withananine, withananinine, somnine, somniferine.

Des composés stéroidiens : qui incluent l’ergostane du type stéroïdes lactones, withaferine A, withanolides A-Y, withasomniferine-A, withasomidienone, withasomniferols A-C, withanone

Les feuilles du chémotype indien incluent des withanolides, de la withaferine A, sédatif et hypotonique.

On peut noter la présence d’acides aminés : glycine, thyrosine, alanine, proline, tryptophane, acide glutamique & cystine.

La Withaferine A lactone stéroïde, semble induire une activité anti inflammatoire.

Toxicité de la plante :

Les études de toxicité effectuées sur les animaux montrent une sécurité de la plante même sur des hautes doses d’administration : 200mg/ kg sur les souris albinos aucun décès n’a été rapporté.

On observe 3 chémotypes différents concernant les withanoides.

Quelques propriétés de l’Ashwagandha:

Adaptogène :

Une étude en double aveugle sur 60 enfants de 8-12 ans à raison de 2g/jour de poudre de racine dans 100ml de lait pendant 2 mois. On observe une augmentation du poids du corps, des protéines ainsi que l‘hémoglobine corpusculaire moyenne.

Une étude sur une population male de 50- 59 ans avec 3gm/jour pendant 1 an a montré une augmentation du taux d’hémoglobine  ainsi qu’une amélioration des GR, une diminution du cholestérol et la préservation du calcium dans les ongles avec une diminution de l’ESR. A noter une augmentation des performances sexuelles.

Analgésique :

Cette étude réalisée sur extrait standard aqueux, population : individus pris au hasard, dose 1000 mg/ jour. Résultats après 10-14 jours de prise : une diminution sensible du seuil de douleur, comparativement au placebo.

Anti-stress :

Une étude de 64 sujets pendant 60 jours en double aveugle, randomisé, 300mg d’extrait de racine d’Ashwagandha. Résultat diminution significative du stress, diminution du sérum cortisol (substantiellement).

Résultats augmentation de la résistance au stress.

Effet réjuvénatif :

Evaluation de l’effet de l’extrait éthanolique de l’Ashwagandha sur 39 sujets, après 6 semaines.

On été démontrés les effets suivants :

  • un impact positif sur la performance en natation.
  • un effet sur ves contenus en cortisol et acide ascorbique contenu dans les sur-rénales.
  • un impact anti-ulcerant.
  • un effet sur la production des leucocytes.
  • une amélioration des phénomènes d’anabolismes.

Effet antioxidant :

Cerveau et système nerveux sont sensibles aux radicaux libres en raison de leur richesse en tissus lipidiques, fer, certains des composés actifs de Ashwagandha ont été testés pour leur activité antioxydante, nettoyant les enzymes du cortex frontal et strié chez e rat. Augmentation de ces enzymes représente une augmentation de activité  et un effet protecteur  des tissus neuronaux.

Anxiété et dépression :

Les actions anxiolytiques et anti dépressives des glyco-withanoides isolés chez le rat ont été évalués. Effet anti dépresseur est comparable à celui induit par imipramine dans un comportement de nage forcée en cas de désespoir. Résultats état d’esprit stabilisé en terme de conditions d’anxiété ainsi que de dépression.

Stress chronique :

le stress résulte en un nombre de conditions physiologiques qui influencent un déficit cognitif, immunosuppression, des dysfonctionnements sexuels, ulcérations gastrique, une irrégularité dans l‘homéostasie du glucose et des changements dans les niveaux de corticostérone. On observe une atténuation du stress induit dans le cerveau du rat.

Comparé avec l‘Eleutherocoque de Siberie et Panax Ginseng en 2010, 2008, Ashwagandha a démontré une augmentation de l’endurance physique et la prévention du stress induit dans les cas d’ulcères gastriques ou cas de souris soumises au stress de la natation en eau froide. Les résultats montrent un potent agent anti-stress.

Propriétés anti parkinsonien :

Par correction du stress oxydatif au niveau cérébrale. Renversement signifiant de la catalepsie, des dyskinésies tardives chez des patients parkinsoniens. Onobserve également un effet positif sur sur le système nerveux en généeral accompagné d’une promotion des facultés cognitives.

Accroissement de l’immuno-modulation et la formation des globules rouges :

Largement étudiée, l’augmentation significative de la concentration en hémoglobine, GRC, GBC, compte des plaquettes et du poids des souris.

Propriétés anti-tumorales :

Démontré dans le cancer de la peau chez la souris, du sein, du système nerveux central des poumons, du colon. Résultats Ashwagandha prévient ou inhibe la formation des cellules tumorales. Elle est utilisée comme adjuvant des chimiothérapies.

  • Anti lipidémien,
  • Anti bactérien,
  • Protecteur cardiovasculaire.
  • Anti-flammatoire du à la presence de withaferin.

Usages  traditionnels d’Ashwagandha :

Réjuvénation : cuite avec du lait de vache et réduit de moitié, cette préparation promeut la vigueur et est établie comme un réjuvénatif.

La fatigue liée à l‘âge avancé, en préparation avec Mucuna Pruriens, et des graines de sésame noir, à prendre avec un verre de lait de vache chaud, sert à apporter un soulagement pour les problèmes de fatigue, liés à l’âge, ou l‘arthrite.

Les rhinites allergiques : une quantité égale de curcuma, de gingembre et d’Ashwagandha bien mélangée et consommé avec du lait avant les repas permet de lutter contre les rhinites allergiques.

L’oligospermie mélangée à du ghee et du miel.

Les insomnies mélangée à du sucre et du lait .

Bénéfique dans les cas d’acidité et de toux, Ashwagandha augmente la force physique, est laxative légère et permet d’augmenter la vitalité. Elle permet d’augmenter les fonctions digestives et de guérir les fatigues généralisées.

Utilisée dans la tuberculose multi-nodulaire, l’angine de poitrine, tuberculose, toux, conception, avortements, métrorrhagies et leucorrhées, parasites, vision, arthrite, lumbago, douleurs articulaires, vitalité sexuelle et fatigue faiblesse généralisée, fièvres.

Antidote en cas d’empoisonnement : le beurre clarifié.

Traduit et adapté Bhavaprakasha, Charaka samhita, Sushruta Samhita, Ashtanga Hridaya, Studies of Ashwagandha (Withania somnifera ), Krutika J, Swagata Tavhare, Kalpesh Panara , Praveen Kumar A, Nishteswar Karra, A Review on Pharmacological Profile of Withania somnifera (Ashwagandha), Kaur Narinderpal, Niazi Junaid, and Bains Raman, An overview on ashwagandha : a rasayana of ayurveda, Singh & Al par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Venez nous voir pour une consultation en naturopathie ayurvédique, bilan alimentaire, un massage ayurvédique, un cours de yoga, d’Ayurveda ou un soin adapté à vos besoins!

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Articles recommandés

Heart-of-Ayurveda

Recevez notre newsetter chez vous!

%d blogueurs aiment cette page :