téléphone

+33 752 12 2623

Email

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

C’est Goleman qui a vulgarisé le concept d’intelligence émotionnelle avec la parution de son livre en 1995.

Durant la dernière décennie, la recherche concernant l’intelligence émotionnelle a mis l’accent sur les développements théoriques et la création de différents critères d’évaluation. Beaucoup d’auteurs ont supposé l’existence d’une relation entre l’intelligence émotionnelle et certaiens valeurs humaines. Ainsi, la satisfaction dans la vie, la qualité des relations interpersonnelles, le succès académique et le succès professionnel  impliquent une part considérable de raisonnement avec une information émotionnelle.

 L’intelligence sociale et émotionnelle est multidimensionnelle. En effet, elle prend en compte nos capacités non-cognitives, nos compétences, et des aptitudes qui influencent la capacité d’un individu à réussir dans un environnement où il existe une forme de pression. L’accent est mis sur l’intelligence émotionnelle comme étant différente de l’intelligence cognitive proportion qui change tout au long de la vie.

Cela signifie aussi que ce capital peut s’améliorer par l’entraînement. Il se trouve ainsi relié au potentiel de succès dans l’achèvement d’un objectif.

Un tel concept est associé avec l’aptitude, la compétence, ou tout autre capacité pour reconnaître, comprendre, exprimer, manager, contrôler, changer. De plus, il permet d’adapter les émotions personnelles et interpersonnelles ainsi que les sentiments en prenant en compte la génération des effets positifs et de la motivation de soi.

L’intelligence émotionnelle pour les étudiants.

Théoriquement, il apparaît que l’intelligence sociale et émotionnelle et les processus d’apprentissage illustrent toute une série de pensées en accord avec des sentiments ressentis…… Desquels découlent les facultés d’expression sociale.

La connexion avec le succès académique peut fournir une vision intérieure utile de l’impact de l’intelligence émotionnelle sur le succès.

L’intelligence émotionnelle constitue ainsi le concept le plus impliqué dans la prise de conscience de soi, l’empathie, l’expression émotionnelle et la régulation.

La sensibilité, la maturité et la compétence émotionnelles recouvrent trois importantes dimensions psychologiques de l’intelligence émotionnelles. Cela permet à un étudiant à reconnaître sincèrement, honnêtement puis à prendre en main avec tact et justesse la dynamique de ses schémas comportementaux (Singh 2003). Beaucoup d’entreprises et d’institutions ont examiné certaines mesures de l’intelligence émotionnelle, ce qui permet de spéculer sur une amélioration des performances en terme d’éducation et de profession.

Yoga et santé émotionnelle :

Des études scientifiques on rapporté que la pratique du Yoga a un impact sur la santé émotionnelle et cognitive de celui ou celle qui pratique. Les études récentes réalisées sur une base de yoga et de contrôle de soi dans le cadre de tensions excessives chez les managers suggèrent qu’une pratique de Yoga est associée à une amélioration de l’intelligence émotionnelle engendre une meilleure santé mentale chez les managers. Elles indiquent par ailleurs que le Yoga est un outil très efficace pour les aider à gérer leur stress.

En effet, une étude faite au hasard sur les enfants allant à l’école a montré qu’une pratique de Yoga de 45 minutes quotidienne pendant 3 mois améliore leur estime d’eux-mêmes.

De plus, une étude sur 800 adolescents montre elle aussi qu’une pratique de Yoga avec des postures, de la respiration et de la méditation améliore largement les performances scolaires.

Enfin, une étude conduite sur des étudiants en médecine apporte que non seulement la sensation de bien-être est augmentée mais aussi les dimensions physiques, psychologiques et émotionnelles. Aussi, il a été recommandé d’incorporer le yoga dans les études médicales.

Les études relatives à la méditation ont montré des bénéfices sur la santé mentale, une élimination de la perception du stress et des symptômes reliés mais aussi une régulation des fonctions cognitives et émotionnelles. En effet, la méditation semble améliorer l’intelligence émotionnelle, la tolérance, la sociabilité, l’empathie et les états d’esprit positifs avec la joie et le bonheur.

Ces bénéfices de la pratique méditative peuvent être attribuées à la nature même de la méditation, qui veut qu’elle régule les fonctions d’attentions ainsi que les émotions Ces dernières n’étant cultivées que dans une optique de bien-être et d’équilibre émotionnel, trois techniques sont particulièrement efficaces en la matière : la concentration, la mindfulness ou pleine conscience et la méditation intégrée.

Extrait et adapté de Yoga for enhencing emotional intelligence, Archana Kumari, Kamta Prasad Sahu, dept of Yogic science & consciouness, Haridwar Uttarkand India par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés. Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Recommended Articles

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :