téléphone

+33 752 12 2623

Email

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

Au travers de toutes les époques, les chercheurs ont largement médité sur la psychologie humaine et ses états modifiés ou anormaux, malgré cela les résultats restent peu satisfaisants voir, parfois ambigus.

Il existe de nombreuses hypothèses relativement à la psyché humaine & de nombreuses théories ont été développées en la matière.

Les traditions orientales on franchit l’épreuve du temps, les Veda et certains romans tels que le Mahabharata avaient déjà compris la profondeur ainsi que les secrets des comportements humains comme aucune école de pensée occidentale n’a su le faire.

Lorsque l’on parle de l’esprit, on fait référence à Hippocrate qui aurait commencé à différencier l’Ego, de la psychè, du cognitif.

Or toutes ces distinctions existaient déjà dans les textes indiens anciens, ils ont bien souvent été mal interprétés ou peu traduits. Nous devons comprendre que les aspects sociaux, culturels et moraux décident de nos états mentaux  d’aujourd’hui.

Une des caractéristiques d’une santé mentale correcte dépend de satva  (le mental, la sagesse) ou la capacité de résilience de la personne  contre les désordres mentaux, face à l’adversité.

Caractéristiques d’une santé mentale idéale selon l’Ayurveda :
  • Une personne qui vit sa routine quotidienne normalement,
  • Un état stabilisé de « rajas » (des passions) et « tamas » (de l’inertie),
  • Posséder un discernement correct de ce qui est juste et ce qui ne l’est pas,
  • Avoir des fonctions cognitives efficaces et alertes,
  • Une acception des normes sociales du pays ou l’on vit ainsi que de ses lois,
  • Pouvoir s’adapter à tout type de situations dans la vie,
  • Exprimer ses émotions, adéquatement aux nécessités de la situation,

L’Ayurveda s’est largement intéressée  à l’esprit et ses pathologies avec beaucoup de délicatesse. Elle a par exemple explicité 12 types de psychés et comportements mentaux à la limite de la normalité, décrivant également les comportements déviants sous un concept appelé Bhootagraha.

Les traitements de détoxification ayurvédique ou panchakarma ont été largement mis en lumière dans ces conditions. Ces derniers ont pris en compte la récurrence des symptômes et les procédures de détoxification doivent ainsi être répétée.

Les relations entre le type d’abdomen, de capacité digestive, de nutrition entrent en relation avec le mental et son équilibre.

Les aspects psychosomatiques sont eux aussi largement abordés au travers de l’Ayurveda.  Ainsi, la relation entre les processus de détoxification du corps physique et la santé mentale est une relation du type cause à effet.

Les processus de détoxification ayurvédiques créent un état non favorable du corps physique qu’une personne n’est pas habituée à vivre dans le quotidien. Ce dérangement se situe au niveau de la cavité abdominale et des processus métaboliques. Il force le corps à retrouver un équilibre physique et mental, en générant une irritation qui  pousse vers un retour à l’homéostasie.

En effet le processus de « vamana » ou vomissement thérapeutique démontre son efficacité dans les retards psychomoteurs associés aux pathologies mentales.

Les lavements du colon sont efficace dans les agitations psychomotrices  ou l’hyperactivité.

Mais pour éviter une récurrence des ces pathologies, il y a beaucoup  d’exercices à mettre en place au quotidien par la suite.

Quelques principes pour une santé mentale optimale :
  • Des repas équilibrés à horaires réguliers
  • Une capacité analytique,
  • Etre détaché des objets sensuels,
  • Etre gentils et utile aux autres,
  • Posséder une égalité d’âme au niveau émotionnel,
  • Etre vrai,
  • Pardonner,
  • Respecter les anciens et suivre leurs conseils, ainsi que ceux des professeurs.

Ces principes demandent un effort soutenu considérable dans le temps que beaucoup de gens ne comprennent pas. Beaucoup de gens pensent encore que la guérison vient par une autorité externe ou une pilule à avaler et absolument pas par le style de vie !

Il existe de multiples exemples, de l’hygiène du sommeil, à l’éthique en passant par les engagements communautaires à une modération de l’exposition aux écrans qui ont toutes prouvées leurs effets sur la santé psychique….

Si l’Ayurveda peut ainsi contribuer à apporter des changements significatifs dans la vie des personnes en améliorant leur homéostasie sans provoquer de désordres par ailleurs ce sera déjà un scenario positif.

Traduit et adapté de Mental health & Ayurveda, Dr Pratibha P Nair,  Promotion of mental health, Dr Suhas Kumar Shetty, Charaka samhita par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Recommended Articles

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :