téléphone

+33 752 12 2623

Email

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

Ce texte est ce que l’on pourrait appeler un texte tardif puisque sa datation se situe entre les 7me et 8ème siècles avant notre avant notre ère..

Vagbhata est le  fils de Simhagupta, le père et le grand père  versés dans l’Ayurveda, de tradition brahmane.

Disciple du moine bouddhiste Avalokita, dans la seconde partie de sa vie. on retrouve des traces de bouddhisme dans ses oeuvres.dont Il existe une controverse concernant l’auteur;

il est toujours difficile de savoir aujourd’hui qui Vagbhata a écrit Ashtanga Sangraha; et Ashtanga Hridayam; certains auteurs mentionnent deux personnes sous le nom de Vagbhata.

L’auteur dit de lui même : “après avoir remué et retourné l’immense océan de la science médicale, il en sortit une pièce magnifique Ashtanga Sangraha

De ce texte devenu le cœur des 8 branches, pour que les personnes d’intelligences moindres puissent apprendre quand même l’Ayurveda.”

Oui car littéralement : Ashta donc 8, Anga branches ou membres, Hridaya le coeur.

Vagbhata disait qu’avec la courte durée de vie, il était impossible d’étudier l’ensemble de la littérature ayurvédique en détail. D’où la nécessité de faire un résumé de l’existant.

De plus, il s’agit d’une “compilation” des deux premiers textes Charaka et Sushruta considérés comme textes originaux. Ashtanga Hridaya lui a été écrit en référence aux deux premiers textes, mais sans donner d’importance à aucune des 8 branches de l’Ayurveda.  Il est composé de 6 sections, de 120 chapitres :

  • sutra 30 chp dont les principes de base de l’Ayurveda, le régime quotidien, les régimes saisonniers, la diététique….
  • sharira 6ch, le corps, embryologie, anatomie, physiologie.
  • nidana 16 chp, étiologies, pathologies, diagnostiques.
  • chikitsa 22 chp, lignes de traitement, recettes, régimes alimentaires, & soins au patient.
  • kalpa sthana 6 chp, dédiées aux préparations de panchakarma.
  • uttara tantra, 40 chp, pédiatrie, orl, chirurgie, toxicologie, réjuvénation, aphrodisiaques.

Il faut savoir que ce texte a été traduit en arabe entre 773 et 808 AD sous le règne de Arun El Rashid, en tibétain entre 755 et 797 AD et en allemand en 1941.

Il est attesté que le médecin arabe Razhes connaissait l’utilisation des plantes selon l’Ayurveda en 882 AD car il donne la description du gingembre et du cyperus rotondus notamment.

Il y a eu par la suite des textes bien plus spécifiques et de nombreux commentaires.

Ce texte est le premier à regarder lorsque l’on commence à apprendre l’Ayurveda, car ile st considéré comme complet et plus simple de prime abord. Le sud de l’Inde lui donne encore aujourd’hui la priorité car il est récité par coeur, il est particulièrement adapté au chant car les vers sont coupés en deux e fonctionne en général deux par deux.

Il possède plusieurs traductions en anglais, mais aucune en français pour le moment.

Bon apprentissage!

Traduit et adapté de Ayurveda Itihasa, Ashtanga Hridaya par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Recommended Articles

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :