téléphone

+33 752 12 2623

Email

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

“Difficile à déceler & aussi très subtil, l’esprit se saisit de ce qu’il désire,

Ainsi, le sage surveille son propre esprit, parce qu’un esprit bien gardé apporte le bonheur et la paix.”

Dhammapada 3.36

La suprématie de l’homme tient probablement à sa capacité à n’agir qu’après avoir pensé.

L’esprit tient une place prédominante autant pour l’Ayurvéda que dans la philosophie du yoga, en effet les états pathologiques sont divisés en deux physiques et mentaux. L’Ayurvéda est donc très claire sur le fait que les facteurs psychiques ont un effet direct sur l’état physiologique du corps humain.

En effet, le maintien d’un esprit sain animé par des  pensées positives fait partie intégrante d’un état de bonne santé et d’équilibre (cf Sushruta Sahmita).

Le mot “Manas” en sanskrit signifie l’esprit, le coeur, la capacité de perception, l’intelligence; etymologiquement le mot “manas” trouve sa racine dans “manu” qui signifie la connaissance, au sens ou l’esprit est l’instrument au service de la connaissance. Le mot “manu” va plus loin puisqu’il désigne la faculté de penser, l’homme en tant que représentatif de l’humanité.

Pour l’Ayurveda l’esprit est considéré comme un  6ème sens; celui ci est unique et très minutieux.

L’esprit est composé de l’âme et les organes des sens; les organes des sens ne possèdent la capacité de percevoir les choses que si l’esprit est impliqué dans le processus.

Une autre définition nous permet de voir  l’esprit comme un outil qui nous permet de prendre conscience de nos sensations corporelles; en ce sens, l’esprit peut apparaître comme un collectionneur de données, d’images, de sons, ou d’odeurs.

Sa localisation diffère en fonction des auteurs, on trouve le cerveau et le coeur, la situation du coeur est validée par tous les textes. Il a d’ailleurs été démontré, un lien entre les aspects émotionnels de la psyché et les fonctions cardiaques, dans les cas d’anxiété mais également lors des arrêts cardiaques.

L’esprit est contrôlé par le prana (le souffle vital) ou le principe de la conscience.

On peut définir l’esprit comme l’instrument avec lequel on pense.

De plus, l’esprit possède la capacité d’appréhender un seul objet à la fois.  On a parfois l’impression que les 5 sens perçoivent plusieurs choses en même temps et donc que l’esprit agit de manière similaire.

En réalité l’esprit capte les choses très rapidement les unes après les autres dans une succession extrêmement rapide; cette succession d’actions doit être comprise comme analogue, par exemple, au fait de percer une pile de 100 feuilles de lotus. L’on a cette impression que toutes les feuilles sont percées en même temps,alors qu’en en réalité, les feuilles sont percées l’une après l’autre à très grande vitesse.

De la même façon, l’esprit possède également la capacité de se connecter et de se déconnecter à un sujet d’un instant à l’autre.

Les objets de l’esprit :

  • les pensées,
  • les considérations,
  • les hypothèses,
  • l’attention,
  • la détermination,
  • le contrôle des organes des sens,
  • la diminution des réactions face aux émotions provoquées par les évènements extérieurs.

D’après Charaka Samhita, les fonctions de l’esprit sont :

  • la compréhension;
  • l’analyse;
  • la logique;
  • la prise de décision.

Psychologiquement, on pense que l’objectif de l’esprit est la libération, or l’esprit peut conduire à la libération tout comme à l’esclavage

L’esprit possède 3 qualités : la pureté, la passion, les ténèbres, tour à tour ces trois qualités vont occuper l’esprit. Liées à la constitution physique, chacun possède une prédominance plus ou moins marquée. Il est donc judicieux de comprendre les propriétés de chacunes d’elles.

La qualité de pureté, est dénuée de tout Ego, ce type d’esprit a dépassé toute forme de jalousie, envie, avidité, il est caractérisé par sa patience, et son équilibre en toutes situations.

La qualité reliée à la passion : excitante et stimulante, elle est mobile par nature, elle est caractérisée par l’envie, la jalousie, mais aussi toutes les formes d’avidité, l’intolérance, les excès alimentaires et sexuels, la peur et l’insatisfaction. Des trois qualités, elle est celle qui est le plus relié à l’Ego et son fonctionnement exacerbé qu’est l’orgueil.

Les ténèbres, produisent la léthargie mais aussi le sommeil, la peur et le manque de connaissances ou de sagesse. Un esprit de cette dominante sera donc plus lent, plutôt somnolent.

Malgré les traits exacerbés mentionnés ci dessus, il faut d’être juste : les trois qualités sont interdépendantes et indispensables au bon fonctionnement de l’esprit, à moins d’être déjà arrivé à la sainteté chacun possède un peu des trois.

Les facultés mentales :

  • la faculté de discernement des choses fausses ou vraies  vers l’atteinte du véritable savoir;
  • la faculté de contrôler l’esprit pour éviter les excès qui entravent la lumière, ces excès pouvant aller jusqu’à la maladie;
  • la faculté de se souvenir et de rester conscient des bonnes ou mauvaises pensées qui entraînent la maladie et aident  à mémoriser les bonnes habitudes;

L’esprit se nourrit et fonctionne grâce à l’alimentation, la respiration le savoir acquis et par les organes des sens et mémoriser.

Quelles règles de vie peuvent nous aider  à conserver un état d’équilibre ?

  • la pratique de la gratitude,
  • le respect des anciens,
  • se satisfaire de ce que nous avons,
  • tourner ses pensées vers la joie,
  • travailler à limiter nos réactions émotionnelles lorsque nous entrons en contact avec le monde extérieur.

Malgré les traits exacerbés mentionnés ci dessus, il faut d’être juste : les trois qualités sont interdépendantes et indispensables au bon fonctionnement de l’esprit, à moins d’être déjà arrivé à la sainteté chacun possède un peu des trois.

Les facultés mentales :

  • la faculté de discernement des choses fausses ou vraies  vers l’atteinte du véritable savoir;
  • la faculté de contrôler l’esprit pour éviter les excès qui entravent la lumière, ces excès pouvant aller jusqu’à la maladie;
  • la faculté de se souvenir et de rester conscient des bonnes ou mauvaises pensées qui entraînent la maladie et aident  à mémoriser les bonnes habitudes;

L’esprit se nourrit et fonctionne grâce à l’alimentation, la respiration le savoir acquis et par les organes des sens et mémoriser.

Quelles règles de vie peuvent nous aider  à conserver un état d’équilibre ?

  • la pratique de la gratitude,
  • le respect des anciens,
  • se satisfaire de ce que nous avons,
  • tourner ses pensées vers la joie,
  • travailler à limiter nos réactions émotionnelles lorsque nous entrons en contact avec le monde extérieur.

Sources, Dirghayu, Padartha vijnana, Charaka Sahmita, Sushruta Sahmita traduit et adapté par Vd Beatrice Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Cet article ne se substitue pas à lune consultation médicale, pensez à consulter.

Recommended Articles

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :