téléphone

+33 752 12 2623

Email

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

Générosité et gratitude, deux attitudes à développer, pour une vie positive pour soi-même et s’ouvrir sur les autres. Ces qualités à développer ne sont pas mentionnées directement dans les textes ayuvédiques pour une raison simple : elles sont déjà totalement intégrées à la culture indienne, par la prière, le respect dans anciens et bien autres aspects de la vie de tous les jours.

Qu’est ce que la générosité ?

Étymologie : du latin generositas « bonté de la race, en parlant des animaux », « magnanimité ».

Selon le dictionnaire Larousse : il s’agit de la qualité de quelqu’un, ou de son action, qui se montre bienveillant, clément ou indulgent. On la qualifie de magnanimité, grandeur d’âme oubli de soi, qualité de celui (celle) qui est enclin(e) à s’occuper des autres sans préoccupation d’intérêt personnel.

Vertu d’une âme bien née qui a le sentiment de l’honneur. On honore ici l’autre en tant qu’être humain.

La générosité participe en une Disposition à la bienveillance, à la bonté, au pardon. Il s’agit d’une disposition à donner largement.

Qu’est ce que la gratitude?

Étymologie : du latin gratia qui signifie gracieux, la grâce.

Lien de reconnaissance envers quelqu’un envers lequel on se sent obligé à l’occasion d’un service rendu. Sentiment de reconnaissance et d’affection envers quelqu’un. Reconnaissance pour un service, pour un bienfait reçu, tangible ou intangible. Sentiment d’affection envers un bienfaiteur.

Les actes de générosité provoquent des miracles dans la vie : un comportement généreux est connu pour augmenter le bonheur intérieur et peut ainsi motiver de nouveau la générosité induisant ainsi un cercle vertueux.

Les sociétés humaines ont toujours bénéficié de membres généreux, donnant aux organismes de charité par exemple. Le comportement généreux est commun et se produit même dans des moments où l’expérience concernant le soulagement de la personne en détresse n’est plus un critère pertinent pour provoquer l’action.

La recherche en psychologie suggère que le possible motif du comportement généreux est simplement l’état de bonheur qui lui est associé.

La gratitude est un aspect important des sociétés humaines, religions, moral….Il est maintenant prouvé que la gratitude conduit à des bénéfices pour la santé mentale &  améliore les relations interpersonnelles.

Ce que nous disent les études.

Les études réalisées ont permis de mettre en évidence les connections neuronales directement liées au sentiment de gratitude. Le contexte d’une des études était de faire un cadeau à autrui. Les résultats ont montré un lien direct entre la gratitude et l’activité du cortex medio préfrontal des sujets concernés. Les conclusions sont les suivantes :

  • la gratitude libère des émotions toxiques,
  • la gratitude nous aide même si nous ne la partageons pas,
  • les bénéfices de la gratitude prennent du temps,
  • la gratitude a des effets à long terme sur le cerveau.

Des psychologues américains ont fait écrire des participants d’une étude sur certains types de sujets. Il ressort que ceux qui se sont montrés reconnaissants étaient plus optimistes, positifs et après 10 semaines avaient moins besoin d’aller chez le médecin.

Des études récentes ont montré que les émotions positives et le bonheur provoquent une hyper activité au niveau de l’hémisphère cérébrale gauche alors que les pensées négatives activent elles l’hémisphère droit.

Les substances reliées à nos émotions :

La dopamine : sécrétée par l’aire tegmentaire ventrale du mésencéphale. Par un simple stimulus externe elle permet l’activation du désir et donc de cette zone via le système limbique. Le processus d’activation est similaire dans le cas des substance addictive.

L’ocytocine : neuropeptide sécrétée para ventriculaires les hormones responsables de l’accouchement et de la lactation chez la femme. Elle accentuent le sentiment de confiance et d’attachement.

Les endorphines : sécrétées par l’hypophyse et l’hypothalamus, de composition proche de la morphine elles ont un effet antalgique. Elles sont produites à la suite d’un effort physique, d’une excitation intense ou d’une douleur et de l’orgasme. Elles procurent aux sentiments d’empathie et de confiance. Le développement de l’empathie, permet une production plus importante.

La sérotonine : produite dans le tronc cérébral, puis envoyée dans le cerveau, elle remplit des fonctions dont la régulation veille sommeil, appétit et régulation de l’humeur, pensées positives.

La dépression provient souvent d’un manque de sérotonine.

Les pratiques méditatives permettent une augmentation de la production de ces substances générant un équilibre mental important. La pratique de la générosité et de gratitude est donc en lien direct avec ces sécrétions et permettent de limiter les impacts des émotions négatives sur l’organisme.

Cultiver sa gratitude dans la vie de tous les jours :
  1. écrire un mot de remerciement pour nourrir sa relation à l’autre.
  2. remercier quelqu’un mentalement.
  3. tenir un journal de la gratitude sur les cadeaux que l’on reçoit tous les jours.
  4. conter les bienfaits que la vie nous apporte tous les jours.
  5. prier pour les croyant.
  6. méditer, les pratiques de “pleine conscience” impliquent une concentration sur le moment présent.
  7. dire “merci” d’une manière sincère et consciente.

Pour aller plus loin et en anglais :

  1. https://greatergood.berkeley.edu/article/item/how_gratitude_changes_you_and_your_brain BY JOEL WONG, JOSHUA BROWN | JUNE 6, 2017.
  2. https://www.health.harvard.edu/healthbeat/giving-thanks-can-make-you-happier
  3. Gratitude and Well Being The Benefits of Appreciation Randy A. Sansone, MD and Lori A. Sansone, MD.
  4. Does gratitude enhance prosociality?: A meta-analytic review. Ma LK1, Tunney RJ2, Ferguson E1.
  5. Brain & creativity institute Damasio,
  6. « Oxytocin increases trust in humans » de Michael Kosfeld et al., in Nature, juin 2005.

Charaka Samhita, Sushruta Sahmita, Ashantga Hridaya, Ashtanga Sangraha, dictionnaires latin, français traduit et adapté par Vd Beatrice pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Recommended Articles

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :