fbpx
téléphone

+33 752 12 2623

E-mail

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

Guduchi porte le nom latin de Tinospora Cordifolia, famille : Menispermaceae. Selon les textes en sanskrit, sa définition est celle qui procure la protection contre les maladies.

Comme toutes les plantes de la pharmacopée ayurvédique, elle porte de nombreux synonymes dont celui d’ « Amrita » qui signifie celle qui possède les propriétés du nectar.

Histoire de Guduchi.

Guduchi, a été identifiée pendant le Ramayana, il est dit que le dieu Indra se réjouit à la mort du démon Ravana,  et versa quelques gouttes de nectar sur les cadavres de singes morts durant le combat. C’est sur ce sol que poussa la première guduchi, ce qui explique le nom synonyme qui lui est attribué : « amrita » le nectar dont elle possède les propriétés.

Les propriétés antipyrétiques de cette plante remontent au texte de chirurgie de Sushruta Samhitâ, soit 500 Av JC, puis moyen âge, avec plus de 300 formulations pour cette pathologie. Le texte plus ancien de Charaka Samhitâ, lui, l’indique dans les plantes adaptogènes, tonifiante cérébrale, plus particulièrement.

Pour ce dernier elle appartient aux groupes suivants :

  • Le groupe des plantes reconstituantes,
  • Le groupe qui réduit la chaleur interne,
  • Le groupe qui réduit la sensation de soif,
  • Le groupe qui purifie le lait maternel.

Description botanique : plante grimpante de forme cylindrique que l’on trouve dans les haies Elle mesure entre 10 à 20 m de haut et prend pour support les grands arbres. La tige est cylindrique jusqu’à 3 cm d’épaisseur, visiblement rainurée lorsqu’elle est coupée.

Des feuilles simples alternées, glabres et de forme ovale cordé entre 5-15cm et sont rarement deltoïdes, leur apex est rond avec pétioles de 3- 10cm de long.

L’inflorescence en racèmes est linéaire, de couleur verte-jaune.

Les fruits de 1-3 en grappes, orange à rouge vif à maturité un peu rugueux au toucher.

Distribution : trouvée partout en Inde sur le bord des routes, dans les haies ou dans les forets. On trouve cette plante également au Sri Lanka, Bengladesh et en Malaisie.

Caractéristiques ayurvédiques de Guduchi :

Goût : amer, piquant

Qualités associées : léger, onctueux,

Potentiel : chaud.

Produit digéré : doux,

Actions sur doshas : équilibre les 3 dosha ou humeurs.

Actions : tonique amer, fébrifuge, reconstituant, diurétique, adaptogène, régénérant.

Emplois Ayurvédiques :  

A) Fièvres :

  • Le jus de Guduchi (tinospora cordifolia) et de Shatavari (asparagus racemocus) en quantités égales mélangées à de la mélasse diminue les fièvres causées par Vata dosha (humeur éther/air).(ref S.S.Utt.39/170)
  • Le jus de Guduchi (tinospora cordifolia) mélangé avec de la poudre de pippali (pipper longum) pacifie les fièvres. (A.H.Ci.1/60)
 les feuilles de Guduchi sont utilisées comme légumes dans les cas de fièvres chroniques. (ref Chakradutta 1/41)

B) Autres emplois :

les fièvres chroniques, anémies, diabète, hépatites (feuilles en pâte avec  du buttermilk, ref B.P.Chi. pandu roga 70), les maladies de peau en jus ou en décoction ou en ghee le matin ( ref : S. Ci.10/64), bactéries, gastrites, goûte, vomissements, désordres du lait maternel.

Indications ayurvédiques :

Analgésique, immunomodulant, anti diabétique, fébrifuge.

Quelques formules classiques :

guduchyadi churna, guduchyadi kwatha, amritarishta, vyaghri kashayam.

Dose : décoction : 50-100ml, 500mg-3gm/poudre  Extrait (sattva) 10-20ml.

Quelques usages supplémentaires  de Guduchi: réduction du sucre dans le sang, gestion du cancer, en effet elle participe à la suppression de la prolifération cellulaire qui conduit à une nécrose cellulaire, dose dépendante et temps dépendant.

Quelques usages traditionnels de Guduchi :

Les feuilles sont utilisées dans les traitements de la goûte, des ulcères.

La tige de Guduchi tonique amère, stimule la sécrétion de bile, diurétique, purifie le sang, traitement des hépatites, maladies et désordres de la peau.

Le jus est utilisé pour le diabète, les pertes vaginales et urétrales, fièvres, et les splénomégalies. La décoction de tige, elle est un antihelminthique pour les vers intestinaux et sert en cas d’hépatites. Egalement pour laver les irritations des yeux ou celles liées à la syphilis, c’est également un antipyrétique efficace de même qu’un antimalarial. L’extrait de la tige est largement utilisé dans le traitement des diarrhées chroniques.

La racine en extrait aqueux, est utilisée comme puissant émétique, dans certaines pathologies dermatologiques.

L’extrait de ses feuilles a montré une inhibition des E Coli, il augmente la fertilité et la décoction de feuilles traite la fièvre liée à la malaria.

La tige, racine et le fruit constituent un antidote aux morsures de certains serpents. Mélangés à du beurre clarifié cette préparation s’utilise comme tonifiant et traitement de certaines hépatites, rhumatismes.

Quelques usages modernes de Guduchi:

  • Antioxydant : l’extrait méthanolique de la tige de Guduchi administré oralement provoque une augmentation des érythrocytes, et réduit la chémotoxicité des radicaux libres dans le corps.
  • Effet anti- arthritique : en combinaison avec le gingembre sec, dans des cas d’arthrite rhumatoïde, l’extrait alcoolique montre une augmentation des ostéoblastes dans le corps. En pratique la plante entière en poudre ou la tige en extrait aqueux (sattva) sont utilisés.
  • Hypoglycémiant : la plante diminue la concentration de glucose dans le sang, dose dépendant.
  • Immuno-modulante : elle constitue un adaptogène puissant qui améliore les fonctions de l’esprit et permet une excellente résistance au stress, augmente la capacité des cellules à se défendre. Son potentiel antioxydant est donc important. Elle Stimule la formation des macrophages et des granulocytes.
  • Antidiabétique : effet hypoglycémique sur les modèles animaux qui représente l’équivalent d’une unité d’insuline.
  • Analgésique : l’extrait aqueux possède une activité anti-inflammatoire significative, qui ressemble un peu aux anti-inflammatoires non stéroïdiens, une réduction des douleurs le matin au réveil dans l’arthrite rhumatoïde.

Constitution chimique de Guduchi :

  • alcaloïdes : berberine, choline, tinosporine, isocolumbine.
  • gycosides.
  • diterpènes.
  • lactones.
  • steroïdes. 
  • sesquiterpènes.

Et autres tinosporidine, cordifole, cordifelone, giloine, giloinine, acide tinosporique.

Traduit et adapté Bhava Prakasha, Charaka samhitâ, Sushruta Samhitâ, Ashtanga Hridaya, Guduchi a Traditional Indian Herbs And Its Medicinal Importance-An Ayurvedic Approach with Contemporary View, HazeraKhatun, Suman Kundu, Kazi M.M. Mohiuddin Ahmed; Tinospora cordifolia: one plant, many roles Soham Saha and Shyamasree Ghosh par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Venez nous voir pour une consultation en naturopathie ayurvédique, bilan alimentaire, un massage ayurvédique, un cours de yoga, d’Ayurveda ou un soin adapté à vos besoins!

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Articles recommandés

Heart-of-Ayurveda

Recevez notre newsetter chez vous!

%d blogueurs aiment cette page :