fbpx
téléphone

+33 752 12 2623

E-mail

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

Qu’est ce que Nasya ?

Nasya correspond à l’élimination des humeurs (dosha) par la cavité nasale. Il est dit que le nez constitue la porte d’entrée du cerveau. Un excès d’humeurs (doshas) accumulées dans les sinus, la gorge, le nez ou la tête s’élimine donc par le nez. 

Il s’agit d’une procédure mentionnée dans les textes ayurvédiques et plus précisément dans les processus de détoxification ayurvédique ou panchakarma. C’est le cinquième procédé de cette discipline.

Ce dernier consiste en l’administration de gouttes de liquide dans les narines, jus de plantes, beurres clarifiés ou huiles médicalisés selon le texte de Sushruta Samhita.

Pour l’Ayurveda, la tête représente la partie la plus importante du corps humain. En effet, la force vitale ou prana est celle qui maintient les fonctions du corps physique telles que la mémoire, la concentration ou les facultés intellectuelles.

De plus, le nez constitue le portail qui ouvre sur la tête et c’est pour cette raison que la thérapie est efficace dans tous les désordres situés au dessus de la clavicule.

Ce procédé est bénéfique si il est pratiqué sur une base régulière et non pas une fois unique.

Son objectif : nettoyer les canaux (artères, nerfs) de la tête & favoriser le processus d’oxygénation ou du Prana qui possède une influence directe sur le cerveau.

Les différents types de médication nasale selon le texte le plus récent :

1)   virechana nasya ou medication nasale de purgation :

réalisée avec des plantes fortes ou en poudre, et souvent pour traiter des désordres du dosha eau/terre, pour les maux de têtes, congestion nasales….

2)   sneha ou brihana nasya, medication nasale nutritive,

réalisée avec des beurres clarifiés ou des huiles ou des laits dans le cadre des désordres du dosha air/ether, les pensées négatives peuvent être éradiquées par ce biais.

3)   shamana nasya ou la médication nasale de pacification.

Essentiellement pour traiter le dosha feu/ eau et le second tissu constitutif du corps, rakta mais le matériau utilisés s’adaptent au dosha concernée par le déséquilibre.

4)   pratimarsha nasya :

cette pratique fait partie de la routine quotidienne. la pratique quotidienne des gouttes ayurvédiques : pratimarsha nasya selon le texte de Charaka. Il convient de préciser que cette pratique est dénuée de complications. Il suffit de plonger le petit doigt dans une huile ou un ghee chaud & de l’insérer  ensuite dans chaque narine tour à tour. Ainsi le passage nasal se trouve lubrifié tout en recevant un massage doux.

Chacun devrait inhaler l’Anu tailam, une préparation ayurvédique spécifique, pour cette pratique et ce plus particulièrement pendant les saisons des pluies, l‘automne et le printemps. Si ce n’est pas possible, une simple huile de sésame suffira. Cela parce que cette préparation est indiquée pour atteindre les canaux de transport les plus infimes.

Pratimarsha nasya ou la médication nasale quotidienne:

Bénéfices : 

  • pratique de prévention des pathologies oculaires, des oreilles et du nez, une réduction du stress, 
  • la lubrification de la cavité orale sèche, 
  • réduit les raideurs cervicales, 
  • maux de tête, 
  • paralysies faciales et les rhinites, 
  • possède une action préventive des chutes de cheveux et grisonnement précoce.

Qui peut pratiquer la médication nasale ?

Les personnes faibles, âgées, enfants, personnes délicates, timides

Dans quels cas? 

Tous les désordres de l’énergie vitale, prana, les congestions des sinus, les migraines, les convulsions, certains désordres des yeux et des oreilles.

Son administration peut se faire tous les jours même lorsqu’il pleut ce qui n’est pas le cas des autres types de gouttes ayurvédiques. Les textes mentionnent 14 moments de la journée pour réaliser cette thérapie :

  • Après avoir dormi,
  • Après le brossage des dents,
  • Après la pratique de l‘exercice,
  • Après une marche fatigante,
  • Après évacuation des selles,
  • Après évacuation des urines,
  • …..

L’huile reste le meilleur matériel car il faut rappeler que la tête représente le siège du dosha kapha, eau/terre.

Dose à appliquer : 2 gouttes maximum.

Les contre-indications : 

  • Aggravation des 3 dosha ayurvédiques au niveau de la tête et du corps entier. 
  • Faiblesse des organes des sens.
  • Ceux qui consomment de l’alcool en excès.

Nasya comment ça marche ?

Mode d’action probable : Huile/ ghee/ jus/ poudre

Comment ces substances se diffusent elles ? 

Les lipides ont une affinité pour la diffusion passive à travers les membranes cellulaires de la muqueuse nasale & des cellules responsables de l’odorat. Elles circulent via la double barrière lipidique des cellules. Puis elles passent par un point marma shringathaka marma pour atteindre la tête.  

Ainsi une meilleure absorption peut être réalisée par un massage local et une fomentation. La muqueuse nasale constitue un mode d’administration non invasif.

La surface d’administration est large, très vascularisée évite le passage par le foie. Aussi, le chemin vasculaire est également une possibilité de transport.

Une fois dans les centres supérieurs du cerveau elles agissent sur l’hypophyse, l’hypothalamus.

En ayant une action sur le système endocrinien/ système nerveux on a agi sur le corps entier.

Point positifs :

  • On évite le passage du foie,
  • On obtient un effet thérapeutique rapide,  avec une biodisponibilité importante,
  • Technique non invasive.

L‘absorption est favorisée par la tête en position basse, toute substance liquide possède plus de chances d’une meilleure absorption par la cellule de la muqueuse épithéliale.

Nasya, les gouttes ayurvédiques sont finalement une petite procédure simple pour un effet maximum.

Traduit et adapté de Ashtanga Hridaya et Nasya, how it works : an ayurvedic concept, Dr. Pramod Chandra Dwivedi,A conceptual study on mode of action of Nasya, Vipin Kumar, par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Venez nous voir pour une consultation en naturopathie ayurvédique, bilan alimentaire, un massage ayurvédique, un cours de yoga, d’Ayurveda ou un soin adapté à vos besoins!

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Articles recommandés

Heart-of-Ayurveda

Recevez notre newsetter chez vous!

%d blogueurs aiment cette page :