fbpx
téléphone

+33 752 12 2623

E-mail

vdbeadeschamps@gmail.com

Paris & Caen (calvados) :

Mer : 6-8 PM, Sam,Ven,Dim : 8AM-7PM / Caen : lundi, mardi : 9h-7pm.

L’ostéoporose, ou le phénomène des os poreux est un problème global caractérisé par une masse osseuse en diminution et une détérioration structurelle de la masse osseuse qui rend les os fragiles. Cette détérioration augmente le risque de fracture du col du fémur, de la colonne vertébrale ou du poignet. Pour autant, les hommes comme les femmes peuvent être touchés par l’ostéoporose mais chez les femmes le risque est plus élevé.

 

Ce risque s’accroît encore au moment de la ménopause chez la femme, qui correspond à une période de déséquilibre important. L’approche ayurvédique est multifactorielle.

Parmi les tissus du corps physique, le tissu osseux, est responsable du maintien du cadre structurel du corps qui lui permettre de travailler. Ce tissu donne sa forme au corps et possède la fonction de protéger les organes vitaux.

En effet, le concept d’ostéoporose a été expliqué sous 18 types de « diminutions/ décroissance » selon Charaka samhita. Cette décroissance du tissu osseux et de la moelle peut être expliquée de différente manière selon l’Ayurveda

Toute variation de l’humeur vata sera le facteur déterminant d’une variation du tissu osseux. Le texte de Charaka samhita propose deux causes possibles d’augmentation de cette humeur : 

  • Une occlusion ou obstruction des portes d’entrée qui vient provoquer le développement de la pathologie. 
  • Une diminution des tissus de manière globale.

L’Ayurveda explique l’état physiologique d’homéostasie par l’équilibre des éléments physiologiques suivants : des humeurs ayurvédiques ou dosha, des tissus, dhatu et déchets ou mala du corps pour ce qui concerne la partie physique uniquement. 

1) Facteurs à l’origine de l’ostéoporose : 

Ces facteurs provoquent et aggravent vata dosha plus spécifiquement, ceux qui déséquilibrent le tissu osseux ou moelle osseuse mais aussi les facteurs psychiques.  

Ces fonctions supportent le corps, elles donnent un cadre structurel au corps physique, nourrit la moelle osseuse, il est le site de vata dosha.

 Les facteurs étiologiques qui conduisent à la diminution du tissu osseux, sont mentionnés séparément dans les textes anciens. Pourtant, Charaka Samhita a mentionné des facteurs étiologiques généraux participant à l’aggravation de l’humeur vata tel que : 

  • l’excès d’exercice,
  • l’ingestion de légumes secs,
  • les habitudes de vie irrégulières telles que l’excès de jeûne ou les régimes, 
  • manger des quantités de nourritures limitées, 
  • manger des quantités excessives,
  • les pensées négatives telles que les soucis, préoccupation pour soi-même & autrui,
  • la suppression des 13 urgences du corps telles que la faim,
  • les émotions telles que : les peurs, les chagrins, 
  • rester réveillé la nuit,
  • une évacuation des dosha excessive (très peu probable en France). 
  • en amtière alimentaire, toute alimentation qui vient obstruer les canaux de conduite des nutriments ou les aliments incompatibles. ils provoquent directement une une diminution du tissu osseux. 

C’est pourquoi, les commentaires ont expliqués ce processus comme une diminution de l‘essence qui vient nourrir les tissus ainsi que l’endroit exact du déséquilibre.  C’est parce qu’il y a l‘exacerbation des facteurs causatifs que les canaux se retrouvent asséchés. Conséquence de cette diminution dans les tissus eux-mêmes, les blocages accompagnent ces derniers.  Cela provoque l’humeur vata et celui-ci déséquilibré remplit à son tour  les canaux sans onctuosité provoquant un déséquilibre encore plus grand. C’est le principe du cercle vicieux. 

2) Facteurs qui contribuent à l’ostéoporose : 

  • Un manque de calcium, 
  • Une ménopause jeune, 
  • Un style de vie trop sédentaire, 
  • Une mauvaise pratique sportive (excessive, juste après un repas, en plain soleil…)
  • Une hypo/ hyper thyroidie, un diabète,
  • Une utilisation prolongée de stéroïdes, 
  • Une immobilisation prolongée.

Au fond, il n’existe pas de symptômes visibles, néanmoins, quelques manifestations physiques = douleurs, désordres des dents, ongles, cheveux. 

Manifestations physiques :

  • Laxité des articulations, 
  • Sécheresse de la peau mais également interne.

Finalement, selon les principes de l’hôte, & de l’invité asthi est le siège de vayu. Le tissu de la moelle osseuse est présent dans les os, il leur procure la nutrition nécessaire. 

Le nourrissement des tissus du corps est essentiel pour maintenir leur état normal en qualité ou en quantité. 

De plus, un fonctionnement optimal de tous les feux digestifs est essentiel pour réaliser cette importante fonction : la transformation. Le fonctionnement impropre du feu central va créer des toxines ou l’Ama qui va obstruer les canaux de transport un peu plus. Cela viendra de nouveau peser sur le tissu osseux. Hors ce dernier est composé de terre en priorité. 

Par ailleurs, les facteurs mentaux, le temps qui passe ou l’âge, jouent également un rôle vital dans le développement de ce déséquilibre. D’ailleurs, on observe qu’il n’existe pas de pathogenèse simple dans le mécanisme de diminution du tissu osseux mais des possibilités d’occurrences multiples.  

Dans ces conditions, l’ostéoporose peut être primaire ou secondaire et bien souvent liée à l’âge et notamment la ménopause chez la femme. 

3) Gérer son ostéoporose : 

Puisque l’Ayurveda visualise le corps comme une entité unique  et part donc sur une approche holistique, on retiendra qu’il convient de :

  1. Eviter les facteurs causatifs du problème. 
  2. Les bio-purifications du corps physique si c’est possible. (interdites en France).
  3. Une alimentation et une digestion correcte, avec une nutrition des tissus, sésame, produits laitiers, poires, pommes.
  4. Thérapies de réjuvénation qui fonctionnent toujours mieux après une détox ayurvédique.
  5. Une pratique de l’exercice physique correcte, natation, yoga, tai-chi, méditation.
  6. Une perte de poids si nécessaire, 
  7. Avoir le repos adéquat,
  8. Se faire masser régulièrement au moins deux fois par semaine,
  9. S’exposer au soleil,
  10.  Eviter les aliments piquants, astringents, ou salés,
  11.  prévenir les excès de fatigue,
  12.  Eviter la suppression des urgences naturelles du corps, thé, café, fumée, alcool.

L’objectif ici c’est de diminuer suffisamment le dosha vata  par un traitement nutritif, régénérant et renforçant, tant sur le plan alimentaire qu’en terme de complémentation. 

Quelques options qui seront à personnaliser en fonction de chacun : 

En réalité, avant d’en venir à des listes de plantes et d’options, il convient de rappeler que l’Ayurveda est une approche personnalisée, en conséquence ce qui convient à une personne donnée ne sera peut-être pas adéquat pour le voisin….. Ainsi, une énumération de plantes ou de thérapies ne correspond souvent qu’à des guidelines trop généralistes qui ne peuvent pas apporter de solution personnalisée. 

Les plantes à privilégier sont : guduchi, prishniparni, samanga , vacha, ashwagnadha,  qui possèdent toutes des propriétés de ré-équilibrage des dosha kapha et vata.

Les plantes du type réglisse, shatavari, vidarikanda, priyangu possèdent plus un aspect pacifiant des humeurs pitta et vata, tout en restant tonifiant et nourrissant qui vient directement travailler sur le manque de ce tissu.

Des plantes telles que Ashwagandha, dadima, guduchi, shatavari ont montré un effet positif qui remplace celui des oestrogènes sur les os, oestrogènes qui disparaissent avec la ménopause, bien que toutes ces plantes ne possèdent pas forcément des phyto-œstrogènes dirrctement dans leur composition.

Aussi, on peut également venir citer l’onagre et les bhasma de calcium.

Une majorité de ces plantes autres le fait que leur goût soit souvent amer, piquant telles que : commifora wighti, gingembre, fenugrec, sésame. 

quelques options françaises : la prêle, l’ortie dioïque, onagre, coquille d’huitre, la vitamine D….

Enfin, quand les tissus s’affaiblissent trop, on reviendra plutôt sur : réglisse, bala, figues, dates.

L’ostéoporose est un désordre multifactoriel qui nécessite un traitement holistique et qui mérite d’être envisagé dans toutes ses dimensions. Et, c’est ce que vous propose l’Ayurveda à l’aide de sa compréhension globale du corps.

#osteoporoseayurveda #asthikshayaayurveda #osprevention #préventionosteoporose #ayurvedaménopause #normandieayurveda #fondamentauxayurveda #ayurvedafrançais #ayurvedasaisons #pratiquerayurveda #ayurvedaparis #ayurvedacaen #heartofayurveda #essentielayurveda #bonnesanteayurveda #vivrelayurveda #mavieayurvedique #naturopathieayurvedique#heartofayurveda #jemaintiensmonimmunité

Traduit et adapté de Charaka Samhita, Sushruta Sa, Ashtanga Hridaya, an overview of asthikshaya, Ayurvedic guidelines on asthi kshaya par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Venez nous voir pour bénéficier d’une consultation en naturopathie ayurvédique, bilan alimentaire, un massage ayurvédique, un cours de yoga, ou pour en apprendre plus sur d’Ayurveda, avec un cours ou encore un soin nécessaire à votre équilibre!

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

https://f92584a3.sibforms.com/serve/MUIEAMLhD3xrGtNTU9hJD1xBf_-s9tjQr8f3Z2ABbc_sKqJ_gvDmJyliaiSO8pJTACrb9V3CFl-hhfqJ5olGyUTnW6FgZNLIh0xJku_l4luMS_VQiuU9H8ZSHaJnKLOEwFLFrMdDIq8CnX9GcKgMb4xl3MBlOdQfnA1r8FX4lpatHJAKXNUOTFVVJ9IKXhvrwQFFV82dIiX_EMNW