téléphone

+33 752 12 2623

E-mail

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

Le mot « twaka », est dérivé du sanskrit, ce qui signifie celui qui couvre le corps physique de tous les cotés, la peau.

Nous savons tous que la peau est un organe vital et aussi le plus large organe de notre corps. En France aujourd’hui 16 millions de personnes sont touchées par des pathologies dermatologiques, soit un français sur trois en 2017.

Elle constitue le lien, le siège du toucher. Tout un chacun aspire a avoir une belles peau, en réalité, une belle âme et un bel esprit engendrent inévitablement une belle peau.

Il ne s’agit pas de la couleur de notre peau, notre lieu de vie décide de toutes manières de sa qualité et de son éclat. C’est une des raisons pour lesquelles on dit que le lustre de la peau dépend de l’énergie vitale selon les traditions indiennes.

L’Ayurveda n’est pas juste des plantes ou des préparations herbo-minérales, c’est aussi et surtout une manière de vivre, un état d’équilibre heureux de l’âme et de l’esprit. La touche finale de la joie ou du bonheur interne manque bien souvent avec la vie moderne.

Et aujourd’hui quelque chose a pris un chemin détourné, ce peut être notre régime alimentaire, notre style de vie, la sélection des médecines/ plantes, la pollution par de nombreux facteurs auxquels nous devons penser et agir pour renverser le processus et retourner à notre beauté, notre élégance.

Ainsi il existe de nombreuses caractéristiques à connaître en ce qui concerne la peau :

  • elle représente le site des sens du toucher, ce qui implique donc une relation avec Vayu, (humeur espace/ vent).
  • les changements de couleur, correspondent à pitta (humeur feu/eau).
  • le site de kapha (humeur eau/terre) pour tout ce qui correspond aux sensations de chaud, froid, de lourdeur, de démangeaisons.
  • Le lien du deuxième tissu rakta, se matérialise, elle par la rougeur.

Il existe de nombreux autres facteurs à prendre en compte tes que ‘immunité globale du corps./

Le moment d’occurrence du problème est lui aussi important.

Pour bien comprendre, le goût doux  provoque une augmentation de kapha  (l’humeur eau /terre) et des tissus adipeux au niveau de la peau.

Le goût acide, provoque des brûlures, l’apparition de pus, des exudations ainsi qu’une augmentation de l’inflammation.C’est le goût astringent qui va apporter un véritable changement. Le goût salé augmente les démangeaisons,

Les snacks, fast food et autres aliments de ce type vont apporter une aggravation et venir jouer un rôle.

Ainsi, l’alimentation tient une place essentielle dans les facteurs causatifs des pathologies de peau.

Le second facteur important est l’esprit ou l’état d’esprit et c’est donc un point essentiel car il existe une relation d’ordre psycho somatique avec tous les problèmes de peau.

Avec le temps, on observe également de nouveaux déséquilibres liés à la pollution avec les produits chimiques…… que l’on peut relier à des formes d’empoisonnement. L’exposition aux températures extrêmes fait également partie des facteurs à prendre en compte.

Selon l’Ayurveda la pathologie qui détruit et déchire la beauté du corps se nomme « kushta », il s’agit d’une condition de décoloration de la peau qui, si elle n’est pas traitée correctement résulte en défiguration.

Traiter un problème de peau, nécessite un diagnostique précis, la compréhension du stade de la maladie et le traitement associé.

La première chose à regarder et à garder à l’esprit est le principe d’évacuation des déchets, car bien évidemment les applications externes seules ne peuvent apporter la guérison.

Quelques options de formulations : trifala, shatadhauta gritham, siddhartak churna, neem, karanja, kamegh, kutaja, hadridra, arogya vardhini, majistadi kashayam, gandhaka rasayana, nimbadi churnam, amritadi churnam, haridra khanda, haridra arishta, …..

Les pathologies de peau sont multifactorielles et multidimensionnelles aussi le traitement doit être mené de la même manière.

Au niveau alimentaire, le riz vieilli, l’orge, le blé, les haricots mungo, les lentilles corail, tous les légumes amères, les viandes de pays secs, sont vivement recommandés.

Les pathologies de peau sont des désordres qui affectent également l’esprit et requièrent des thérapies opportunes pour améliorer la situation à long terme.

Les signes et symptômes impliquent les humeurs ayurvédiques et également le second tissu du corps rakta. C’est pourquoi les thérapies de détoxification ou panchakarma, et les saignées constituent la ligne de traitement prédominante.

Traduit et adapté de Chakara Samhita, Guidlines Ayush, par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :