téléphone

+33 752 12 2623

E-mail

vdbeadeschamps@gmail.com

Paris & Caen (calvados) :

Mer : 6-8 PM, Sam,Ven,Dim : 8AM-7PM / Caen : lundi, mardi : 9h-7pm.

Les textes classiques de la grande triade : Caraka, SuSruta et AStanga, découpent l‘année entière en différentes unités temporelles dont les jours, mois saisons, groupes de 6 mois.

Quel parallèle avec l‘ensemble des traditions anciennes de France ?

Si on regarde les calendriers gaulois/celtiques, on pourra s’apercevoir qu’ils étaient calés sur le cycle lunaire eux aussi, ce qui permet une appréhension de la vie quotidienne dans le respect des saisons et des écosystèmes qui nous entourent…..Qu’en est il de notre calendrier actuel totalement figé ? ce dernier ne nous permet tout simplement p lus de nous connecter aux cycles qui nous entourent et dont nous faisons partie.

Revenons un instant aux textes classiques anciens, depuis la nouvelle lune du 4 novembre cette année nous sommes entrés dans une nouvelle saison : le premier hiver de l’Ayurveda. Les bases de l’Ayurveda veulent que l’hiver soit en réa lité non pas une saison mais deux une première sous l’influence de la lune et de l’eau et la seconde qui commencera début janvier cette année sous l’influence du soleil et du vent. 

Qu’est-ce que ce premier hiver ayurvédique ?

Cette année on a pu observer en tous cas dans le nord du pays une période de transition très rapide avec de la pluie et un temps qui est devenu nuageux, bruineux, des températures un peu plus froides et des nuits plus longues rapidement sans tellement de changements depuis. 

Combien de minutes de soleil avons-nous perdu depuis début novembre 87 minutes exactement au 15 décembre, soit un peu plus d’une heure de lumière en moins?

Le premier hiver est une saison qui appartient à la période de 6 mois qui se trouve sous l’influence de la lune et donc de l’humidité ce qui explique l’apparition du brouillard en et sa prédominance entre fin octobre et la nouvelle lune de janvier.

On peut observer un décalage de la trajectoire elliptique du soleil, il court légèrement vers le sud depuis la terre, notre planète semble se rapprocher de ce dernier. Nous sommes donc dans une période de 6 mois qui vient naturellement nourrir le corps par opposition à la suivante qui débute avec la nouvelle lune du 02 janvier 2022.

Pendant la période du premier hiver, on peut observer une prédominance des jours nuageux, du vent et de la pluie. En particulier cette année sur la région parisienne sur novembre et décembre marqué par un niveau de précipitations important. 

paradoxalement cette période est caractéristique d’un renforcement de l’immunité naturelle du corps au niveau physique, les températures descendent et le feu digestif s’accroit proportionnellement.

La force et le feu digestif sont à leur maximum durant les deux saisons d’hiver l e premier ainsi que le second aussi les gouts prédominants à privilégier pour le moment sont acide, salé et doux. Ces derniers sont associés aux éléments eau et terre prédominants.

Hemanta premier hiver Ayurveda heartofayurveda

Quelles sont ses caractéristiques de ce premier hiver ?

  • Brouillard et bruines, 
  • Le soleil est couvert
  • Présence de beaucoup de nuages. 
  • Une brise froide du nord ou de l’ouest. 
  • Certains arbres sont néanmoins en fleurs ou portent des fruits à cette époque, en France on trouve : 
    • le lierre fleurit, 
    • le houx a des fruits, 
    • le gui, 
    • l’ajonc,
    • la bruyère, 
    • le chevrefeuille, 
    • le cyclamen, 
    • l’ellebore, 
  • Les cours d’eau se trouvent eux aussi couverts de brouillard et sont naturellement moins riches en poissons, en oiseaux bien que les eaux restent à des températures convenables.
  • On voit l’apparition des premières gelées courant novembre.

Comment équilibrer ses doSa pendant le premier hiver ?

La température extérieure qui diminue vient aiguiser le feu digestif causant une augmentation de l’appétit et aussi une meilleure digestion. C’est pourquoi une nourriture qui vient renforcer le corps physique doit être consommée pendant toute cette saison du premier hiver. Elle se doit d’être plus lourde et plus riche ce que nous pouvons aisément retrouver dans nos plats traditionnels.

Si une nourriture inadaptée est consommée, les tissus constitutifs du corps seront à leur tour consommés petit à petit. Vata dosha, ou l’humeur air/éther va augmenter en association avec une chaleur interne importante. 

Pendant cette période les aliments onctueux, plus lourds, doux, acide, et salés, la viande des animaux qui vivent dans des terriers ou des herbivores qui ont grandi sur des terres humides, sont à privilégier, ça tombe bien ! Les liqueurs fraichement préparées, les légumes secs, sucres, laits, viandes, huiles, grains fraichement récoltés.

Alors quels sont les aliments à privilégier en hiver ?

Cresson, mâche, panais, choux, carottes, persil, courges, potirons et potimarrons, pommes, poires, noix, betteraves, blettes, champignons, céleri, topinambours, viandes et volailles plus grasse oies, canard ou des fruits de mer, en particulier.

La pratique du sport est fortement recommandée à cette période.

les massages abhyanga, les bains d’huile chaude, les massages des pieds et de la tête, les sudations sous forme de bains avec des plantes astringentes, les fumigations et les bains de soleil. Les textes préconisent également de se laver à l’eau chaude ou au moins tiède mais pas froide.

Pendant cette saison froide, il convient d’habiter un endroit surélevé équipé avec du chauffage ou une cheminée. Les draps en coton épais sont de rigueur et ainsi que les couvertures en laine.

La compagnie d’une femme jeune et belle avec du parfum est vivement conseillée pendant cette période, bien comprendre que l’activité sexuelle se pratique sans trop de restriction à ce moment de l’année. 

A ce stade, il convient de se souvenir que ces textes ont été écrit par des hommes sages et érudits, mais qui restent des hommes. On imagine donc bien que cette remarque est valable pour une femme qui désire une activité sexuelle, l’idée ici n’est pas de faire l’apogée de la débauche !

Premier hiver ayurvédique en France.

En France, la saison du premier hiver est marqué par une diminution évidente de la lumière et un rallongement des nuits qui appelle à un changement de rythme de vie dont celui de se coucher plus tôt. C’est une période de repos pour le corps comme pour la nature en tout cas normalement. 

Nos fêtes de fin d’année correspondent en réalité au solstice d’hiver et au retour de la lumière…… D’où notre cher Epicea Abies décoré de fruits de saisons et la préparation des banquets d’hiver qui se prêtaient bien à cette saison en vertu des caractéristiques décrites ci-dessus. 

Le sapin commun mais ici plus particulièrement l’épicea est connu pour ses propriétés antispasmodiques, sédatives, mais surtout expectorantes, antibiotiques fluidifiant bronchique. Un arbre de saison hivernale à avoir à la maison surtout en cette période ! C’est également un calmant pour les douleurs rhumatismales, rénales et les névralgies.

Il est amusant de constater que la famille se réunissait autour de l’âtre pour brûler une bûche d’arbre fruitier espérant une bonne récolte à l’année à venir et un retour de jours plus lumineux. Pour les Romains, il s’agissait également de la fête du soleil invaincu (Deis Natalis Solis Invicti).

Cette année 2021 ne nous permet pas cette sobriété et ce retour sur soi, puisque chacun se tourne vers l’extérieur

Les Romains fêtaient les Saturnales (du 17 au 24 décembre) et les Sigillaires et s’échangeaient à cet effet des figurines en argile qui sont restées dans les crèches sous forme de santons. Il semble que pendant cette période les esclaves jouissaient d’une liberté complète pendant ces fêtes dédiées à Saturne, planète du dharma ou de ce qu’il convient de faire et des ses conséquences que nous devrons vivre. 

A noter les plantes qui décoraient la maison : gui, houx, et lierre pour leurs propriétés médicinales  antispasmodiques, antifongiques, antibactériennes et antivirales et symboliques sans doute de même que le « sapin » connu pour ses propriétés antiseptiques !

Le lierre symbolise l’éternité en Égypte ancienne et chez les Grecs il protégeaient de l’ivresse.

Peut-être devrions-nous revisiter nos traditions et les remettre au gout du jour en nous les réappropriant plutôt que d’aller chercher au bout du monde ce qui nous est finalement étranger….

Pendant ce premier hiver, tout un chacun peut observer la faim au réveil le matin avec l’apparition du froid, mais aussi dans la journée où le corps demande plus d’énergie. Ainsi il convient de bien prendre en compte les caractéristiques de cette saison : la provocation du dosha vata (air/ ether) et de s’assurer qu’il n’y aura pas d’aggravation. 

Et vous comment vivez vous l’hiver ? Saviez vous qu’il existait deux parties?

Que changez vous dans votre routine et vos habitudes pendant l’Hiver?

Que faites vous pendant les fêtes?

#ayurvedafrance #normandieayurveda #ayurvedafrançais #ayurvedasaisons #ayurvedaquotidien #ayurvedaparis #ayurvedacaen #heartofayurveda #hiverayurveda #bonnesanteayurveda #quotidien #régimesaison #naturopathieayurvedique #journalduyoga #yogajournal 

#ritucharyaayurveda #premierhiver #ayurveda #ensaisons #viesaisonnière #heartofayurveda #hiver #masanté #activitédhiver #vivrehiver

Traduit et adapté de Ashtanga Sangraha, Ashtanga Hridaya, Charaka Samhita, traditions et coutumes de France par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Venez nous voir pour une consultation en naturopathie ayurvédique, bilan alimentaire, un massage ayurvédique, un cours de yoga, ou pour en apprendre plus sur d’Ayurveda, avec un cours ou encore un soin adapté à vos besoins!

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Articles recommandés