Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
téléphone

+33 752 12 2623

E-mail

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

L’Ayurveda est une science qui utilise les ressources de la nature pour traiter des défections humaines. Aussi toute femme qui suit les recommandations préconisées aura une meilleure vie reproductive.

Ainsi, avoir une descendance en bonne santé est essentielle et repose avant tout sur un utérus lui même en bonne santé, chez la femme.

Cela représente un critère d’une grande valeur surtout à une époque ou les taux d’infertilité et les troubles du cycles menstruels deviennent de plus en plus fréquents.

Selon l’Ayurveda, la prédominance et la permutation des humeurs entraînent des changements physiques et psychiques pendant les différentes phases de la vie de la femme.

Basés sur ces changements, la femme prend différents noms en fonction de son âge. On trouve également dans les textes une description concernant la diététique et le régime qu’une femme doit suivre aux différents stades de sa vie.

Selon les concepts de base, une interaction juste entre les humeurs, tissus et déchets du corps va permettre de maintenir l’équilibre.

La classification basique qui marque les distinctions enfant, jeune et vieux repose elle aussi sur les humeurs ayurvédiques.

Cette dernière a été affinée avec les textes récents.

  • Jeune jusqu’à 16 ans, dominante d’eau/terre.
  • Jeune femme 17 32, dominante eau/ terre et feu/eau.
  • Femme d’âge moyen puis mûr 33 à 50 dominante de feu/ eau puis feu/eau et air/éther.
  • Femme vieillissant >50 ans, dominante d’air/éther.

L’Ayurveda apporte des conseils judicieux au moment adéquat pour les femmes en relation avec leur alimentation ainsi elles peuvent elles mêmes gérer le statut des doshas ou humeurs aux différentes époques de leur vie.

Vie reproductive normale selon l’Ayurveda.

Selon l’Ayurveda, une jeune fille rentre en période de ménarche autour de 12 ans, ainsi elle passe d’une période de eau/ terre dominante pour entrer dans feu/eau dominante avec l’apparition des caractères sexuels secondaires. Elle porte ainsi le nom de rajas tala lorsque le cycle commence. Le sang menstruel est décrit dans les textes par différents mots : rajas, atrava, shonita, pushpa…..Mais pas uniquement car ces mots signifient aussi ovaire, 2d ovocyte, ou le cycle lui-même selon les cas.

Il est amusant de noter que les opinions diffèrent selon les textes classiques concernant la durée des règles : 3, 5, 7 jours, en revanche tous les textes considèrent la période inter menstruelle d’un mois.

Les caractéristiques du sang menstruel sont mises en avant chez la femme en bonne santé : il est sans viscosités, ou brûlures, douleurs il a la couleur du fruit de l’arbrus precatorius, ou de la fleur de lotus rouge, celui ci qui ne reste pas sur un tissu après lavage est appelé le « pure sang menstruel » expulsé par le vagin tous les mois.

De plus, il existe un régime préconisé pendant cette période :

La femme s’isole de son mari pour éviter tout rapport sexuel pendant cette période.  Elle pourra revenir vers lui à partir du moment ou le flux a cessé.

Le régime alimentaire est différent lui aussi  le feu digestif est plus faible pendant cette période aussi il convient de manger léger à base d’aliments cuits, d’orge, de lait si ce dernier est bien digéré. Les aliments acides et épicés doivent eux aussi être évités.

Ce régime allégé et le repos expliquent qu’il y a ait eu par le passé beaucoup moins de cas d’endométriose. En effet, il est bien connu qu’un flux menstruel rétrogradé constitue une des causes directes de l’endométriose.

De plus cette période voit l’arrêt de toute thérapie, des massages  ainsi que de l’excès de sport, la pratique du yoga est même particulièrement déconseillée les 2 premiers jours, cela sans parler des postures inversées qui crées des complications si elles sont pratiquées pendant cette période délicate.

Le cycle féminin peut se décomposer en trois parties :

-phase de prolifération jusqu’à l’ovulation avec une dominante d’eau/ terre,

-phase sécrétrice de l’ovulation aux règles avec une dominante de feu/eau,

-les règles avec une dominante d’air/ether.

En cas de retard de règles ou de puberté tardive, il est recommandé d’inclure le sésame (sesamum indicum),  le petit haricot Kulattha (dolichus biflores) et le poisson dans l’alimentation quotidienne pour initier un fonctionnement correct des humeurs feu/ eau et une reduction de l’eau/ terre.

Ces deux premiers provoquent le feu on l’aura compris tout en équilibrant le niveau hormonal par une folliculogenèse idéale.

Troubles de la vie reproductive.

Les troubles du cycle sont répertoriés au nombre de 8 dans les classiques. Leur diagnostique et leurs traitements associés dépendent de l’implication des humeurs ayurvédiques. Les désordres gynécologiques sont eux explicités sous le nom de Yoni Vyapad, maladies reliées au système reproductif féminin et se retrouvent au nombre de 20.

Les principales causes sont :

  • Une alimentation inappropriée et/ ou de mauvaises combinaisons alimentaires, et/ ou une digestion perturbée.
  • Un style de vie inadapté
  • Des anomalies du cycle, des ovules/ spermatozoïdes produits puis à terme anomalies de l’embryon.
  • Les fruits actuels des mauvaises actions du passé.

Un autre texte mentionne de plus tous les instruments ou objets utilisés pour le plaisir sexuel.

Les traitements seront variables et fonction de la pathologie détectée.

Vie reproductive et ménopause.

Pendant les dernières années de la vie reproductive, la dominance feu/ eau diminue graduellement pour venir augmenter la composante air/ ether. En raison de cette transformation, plusieurs changements se produisent. On peut observer une diminution des tissus du corps de manière progressive qui accompagne la disparition définitive des cycles. Ainsi l’utilisation de compléments à base de shatavari (asparagus racemosus), chandana (santalum album), ou ushira (vetivera zizanoides) peuvent s’avérer utile.

C’est en suivant ces préconisations à chaque stade de sa vie qu’une femme peut se gérer et s’équilibrer au niveau physique et psychique pendant les changements physiologiques qu’elle vit de la meilleure manière.

Traduit et adapté de Ayurveda & female reproductive health, S Satheesan, dr Hemavathi,Women health, Vd Jeena Arvind, Tewari Prasuti tantra, Charaka samhita par Vd B Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Venez nous voir pour une consultation en naturopathie ayurvédique, bilan alimentaire, un massage ayurvédique, un cours de yoga, d’Ayurveda ou un soin adapté à vos besoins!

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Articles recommandés

%d blogueurs aiment cette page :