téléphone

+33 752 12 2623

Email

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

Appelé “Tila” en sanskrit, il est définit par “celui qui contient de l’huile dans ses graines et qui produit une lubrification du corps par son application”, “ celui qui est aimé des ancêtres”.

Pour un des textes fondateur, on le retrouve dans la catégorie des légumineuses mais aussi dans celle des huiles et les chapitres dédiés à l’oléation.

Il existe deux variétés de sésame, le sésame blanc et le noir, sesamum indicum, pedaliaceae.

Les upanishads parlent déjà des usages du sésame et de sa consommation pendant les saisons hivernales, en effet selon l’Ayurveda l’hiver se décompose en deux saisons.

La variété de sésame noir est considérée comme beaucoup plus bénéfiques. Elle est particulièrement indiqués dans les troubles de l’air éther (ou désordres de vata, type arthrose, paralysies et autres).

Les parties utilisées sont les feuilles mais c’est rare, les graines, ou l’huile.

En effet, les graines possèdent entre 50 à 60% d’huile et 25% de protéines. Elles sont riches en acides gras insaturés, minéraux, phosphore, calcium, acide folique ainsi que les vitamines A,B,C.

Leur capacité d’être antioxydantes naturellement est due au fait qu’elles contiennent de la sésamoline, de la sésamine et du sésamol.

Les graines sont laxatives, émollientes, aphrodisiaques, nourrissante, emménagogues.

Elles aident à la bonne santé de la peau, des cheveux, et des dents, et augmentent la digestion, ainsi que les fonctions cérébrales (intellectuelles). Elles rendent les dents fortes, elles maintiennent le cycle menstruel dans sa régularité et permettent la résolution de désordres utérins avec différentes recettes suivant les cas.

Selon les études récentes, la sésamine contenue dans les graines agit sur le microbiote intestinal, se transforme en entérolactone, qui a une activité proche des phyto-oestrogènes. Les traitements sur 3 mois à base de sésame blanc ou noir donne de bons résultats sur la dysménorrhée primaire et les symptômes qu’elle engendre.

Le sésame équilibre les humeurs feu/eau et eau/terre, a pour propriétés : fortifiante, il absorbe les fluides intestinaux, augmente le tissu reproducteur, provoque la lactation, permet de soigner les ulcères.

Ses indications : les désordres du colon (le colon irritable), les diarrhées hémorragiques, les hémorroïdes, certains désordres abdominaux.

L’huile extraite des graines de goût doux, amer, astringent, son énergie est chauffante, sont produit après digestion est doux, elle augmente l’énergie du feu, renforce le corps et les tissus, est onctueuse, lourde, se répand dans le corps rapidement, elle est aussi subtile et peut donc entrer dans les pores menus de la peau. Elle possède un bas niveau d’acides gras saturés 15% environ et constitue une bonne source d’acide linoléique due à son contenu riche en Ω3 et en Ω6.

C’est une bonne huile pour cuisiner en automne ou en hiver et c’est ce que préconisaient les textes anciens.

Elle possède des indications pour augmenter le feu digestif, renforcer la peau et les dents, aider à la guérison des ulcères, utilisées en interne pour ceux qui souffrent de tissus adipeux, de désordres de l’air-ether (vata vyadhi), pour les désordres de constitution air-ether, les personnes trop minces, trop légères ou tri-op stables.

Il est intéressant de constater que les textes préconisent sont ingestion pendant la période hivernale et son utilisation externe durant les saisons pluvieuses.

Il existe aussi des contre-indication à son ingestion et utilisation : ceux qui ont besoin de thérapie asséchante pour le corps, ou dont les tissus sont improprement formés, ou encore dont le feu digestif ou le métabolisme est trop faible, les aggravations donnant lieu à la production de mucus buccal et/ou anal.

Elle a base de la grande majorité des huiles ayurvédiques, les textes citent cette huile comme la plus efficace concernant l’oléation du corps. Elle a la particularité d’absorber les propriétés d’une plante sans les transformer malgré les heures de cuissons des préparations.

Les effets de l’huile de sésame sur le stress oxydatif montrent des résultats encourageants, en neutralisant les flux de radicaux libres après 4 semaines d’utilisation sur : l’hypertension artérielle, la dyslipidémie, le diabète de type 2. De plus elle réduit l’incidence de certains cancers.

Pour aller plus loin :

  1. Effects of the Intake of Sesame Seeds (Sesamum indicum L.) and Derivatives on Oxidative Stress: A Systematic Review. Gouveia Lde , Cardoso CA, de Oliveira GM, Rosa G, Moreira AS.

 2. Study of effect of Padabhyanga (foot massage) with tila taila (sesame oil) in elderly patients suffering from nidra bransha (insomnia) Vandana S Yeragi, Dnyaneshwar G Kurle, Akash H Maske3

 3. Antioxidant activity of “Krishna taila” Chougule Archana S., Thosar Chandrasekhar S. MD (Ayu) , Shree Sai Baba Clinic, Degaon, MD (Scholar) , Shree Sai Baba Clinic, Dega.

4. Comparative study of affect of Krishna tila and shweta tila in kashtartava, primary dynménnorhoea, Dr. Nisha Phogat and Dr. Naveen Antil.

5. Krishna taila, a drug review  Archan , Thosar Chandrashekhar S. , Bagewadi Shantinath S.

 Charaka Samhita, Sushruta Sahmita, Ashantga Hridaya, Ashtanga Sangraha, Bhava prakasha traduit et adapté par Vd Beatrice pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale, ni à une consultation ayurvédique, pensez à consulter.

Recommended Articles

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :