téléphone

+33 752 12 2623

Email

vdbeadeschamps@gmail.com

Horraires :

Mer : 6-8 PM, Jeu, Sam : 3 - 7PM, Ven,Dim : 8AM-7PM

Le yaourt est un produit devenu quotidien dans la vie occidentale moderne. Facile à consommer et à stocker, il est théoriquement bourré de probiotiques naturels (dans la mesure ou ses composants restent purement naturels non pasteurisés et bien exempts  de tout adjuvant étranger) tout laisse à penser qu’il peut s’agir d’un aliment de choix en remplacement du fromage.

Le terme yogourt est un emprunt au mot turc yoğurt,  qui lui-même dérive du verbe yoğmak signifiant « cailler, coaguler », yogourt signifie donc « caillé ». Le mot prononcé “yo’urt” donnera naissance au nom actuel yaourt.

La première mention en turc du terme yoğurt  vers l’année 1070, époque où le terme se retrouve dans deux ouvrages qui décrivent son usage par des populations nomades.

Qu’est ce que le yaourt ?

Il s’agit d’un lait (vache, chèvre, brebis etc….) fermenté par le développement de bactéries lactiques thermophiles Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus et Streptococcus thermophilus, qui doivent être ensemencées simultanément et rester vivantes dans le produit fini.

Il est amusant de constater que les textes ayurvédiques décrivaient déjà ce sujet bien avant notre ère.Propriétés du yaourt :

Le yaourt présente sur la langue en première impression un goût doux, acide, voire extrêmement acide;  en deuxième impression le goût astringent.

Il est utile pour les rhinites, les fièvres irrégulières, la diarrhée, le dégoût de la nourriture, les dysuries, les inflammations de la muqueuse nasale, l’émaciation; il augmente la qualité du sperme, donne la vie et porte bonheur.

Sur les humeurs du corps, le yaourt est extrêmement “bloquant, hydratant, obstructif”, il augmente l’eau, la terre et les tissus adipeux.

L’acidité du yaourt augmente la terre, l’eau et le feu, mais trop acide il ne permet pas la formation d’un sang de bonne qualité.

Le yaourt non correctement caillé produit des sensations de brûlures, une augmentation de l’évacuation des urines ainsi que des selles et perturbe les 3 humeurs du corps.

Le yaourt de lait de vache est décrit comme doux en goût et en metabolite, il augmente l’appétit, la force, il est sacré et augmente l’envie de manger.

Le yaourt au lait de chèvre, il apaise les humeurs eau/terre et feu, léger à digérer, il diminue aussi le vent et la déplétion des tissu constitutifs du corps. Bénéfique dans les cas d’hémorroïdes, il apaise les affections respiratoires, la toux, augmente le processus métabolique central du corps, et augmente l’appétit.

Le yaourt de brebis, lui, aggrave les humeurs eau/terre et air/éther, mais aussi les hémorroïdes, doux en goût et en métabolite, il est excessivement obstructif et augmente les trois humeurs.

Le yaourt à base de lait de vache est donc considéré comme étant le meilleur en terme de propriétés.

Quelques différentes propriétés en fonction des techniques de préparation :

Un yaourt, bien filtré au travers d’un tissu élimine correctement le vent, et augmente l’eau, la terre. Il est doux en goût et onctueux, il n’augmente pas trop l’humeur feu dans le corps. De plus, il exacerbe le goût des aliments.

Le yaourt préparé avec du lait bouilli, possède d’excellentes qualités, il diminue les humeurs feu, air/éther et augmente la perception du goût, les tissus du corps, le pouvoir métabolique ainsi que la force.

Le yaourt préparé sans crème, est sec, astringent et de nature constipatif, apéritif il augmente l’humeur air/ether, léger il augmente aussi la perception du goût.

Il existe des saisons spécifiques pour la consommation optimale du yaourt : à consommer de préférence pendant l’hiver et les moments où il pleut, il est généralement contre indiqué pendant les saisons chaudes : printemps et été voir automne si l’arrière saison est chaude, du fait de son énergie intrinsèque chauffante.

Une précision : il ne se consomme pas le soir en raison de la qualité obstructrice dans l’ensemble du corps.

 

Sources Sushruta Samhita, Charaka Samhita, traduit de l’anglais et adapté par Vd Beatrice Deschamps pour Heart of Ayurveda © tous droits réservés.

Cet article ne dispense pas de l’avis d’un médecin, pensez à demander conseil.

Recommended Articles

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :